louka anargyros

LOCKER ROOM

SEPTIEME GALLERY, PARIS, FRANCE

10 juin 2022 – 23 juillet 2022

Pour sa première exposition personnelle en France, Louka Anargyros présente la reconstitution d’un vestiaire de motoGP habillé de combinaisons de protection complètes en céramique. Un entre-espace où les corps sont absents, invitant à un questionnement de la masculinité et à une réflexion sur l’ambivalence de ses symboles.


Locker Room est un vestiaire de motoGP déserté où les équipements au repos patientent, pendus aux patères murales. Les combinaisons complètes de course rappellent l’absence du corps des hommes. Au delà de la charge érotique de cette suggestion de corps dénudés dans ce vestiaire aux allures de white cube, cette absence permet une projection plus directe du visiteur face à l’apostrophe de Louka Anargyros : qu’est ce que signifie de revêtir ces protections ?


Les combinaisons sont caractérisées par de nombreux logos colorés, qui, au lieu de marques et sponsors, énoncent une collection d’insultes homophobes. « Fag », « pédale », ou encore « sissy boy », ces mots quotidiennement dirigés seraient révélateurs d’un profond malaise face à un modèle hétéro-normatif ambigu. Cette violence prouve une surpuissance qui tend souvent à se déployer face à une virilité menacée. La notion de danger est au cœur du questionnement de Louka Anargyros, qui explore la mise à risque des corps, volontaire ou non, à travers un sport ou une façon de vivre.